Caroline Lequesne Roth : “L’encadrement des technologies de surveillance est une condition de la démocratie”

Article paru dans le journal Le Monde, édition du 23 janvier 2020, p.23 TRIBUNE. La généralisation de la reconnaissance faciale à des fins de surveillance serait attentatoire aux libertés, estime, dans une tribune au « Monde », la juriste Caroline Lequesne Roth, qui plaide pour un large débat public afin de distinguer les usages acceptables…

La reconnaissance faciale, un outil au service de la protection des mineurs sur Internet ?

Par Jérémie CAFFIN   Brèves spéciales Reconnaissance Faciale Sous la direction scientifique de Caroline LEQUESNE ROTH   Afin de protéger les mineurs, le gouvernement australien souhaite conditionner l’accès aux sites pornographiques, et aux sites de jeux d’argent en ligne, à une authentification par voie de reconnaissance faciale.[1] Le ministère de l’Intérieur aurait en effet développé…

Réglementation HK des actifs numériques ; Publicités politiques & réseaux sociaux ; Les données génétiques 

Au programme : Hong-Kong : Vers une réglementation des plateformes d’échanges d’actifs numériques ?, par Mehdi KIMRI Au-delà des fake news, la place des publicités politiques sur les réseaux sociaux : conflit entre la liberté d’expression et le droit électoral, par Léonie BLASZYK-NIEDERGANG La collecte des données génétiques : l’ouverture d’une nouvelle porte dérobée ? Par Tommy GABILLET Hong-Kong : Vers…

Modération des contenus et extraterritorialité, deepfakes en Californie, RGPD

Au programme : Modération des contenus, extraterritorialité et CJUE – Analyse comparée des décisions du 3 octobre et du 24 septembre 2019, par Morgane Galfre Les deepfakes, nouvelle arme de désinformation massive, dans le viseur du législateur californien, par Pierre Legros La nouvelle politique de ciblage publicitaire du site de Libération – Un cas d’école pour illustrer…

Discrimination et biais genrés – Les lacunes juridiques de l’audit algorithmique

Vient à paraître, J. CHARPENET & C. LEQUESNE-ROTH, “Discrimination et biais genrés, Les lacunes juridiques de l’audit algorithmique”, D. p. 1852.   1. Dans le cadre d’un séminaire intitulé « Femmes et Deep Law », la Chaire Koyré dédiée au droit économique et à l’in- telligence artificielle a posé la question des inégalités de genre…

L’administration à l’épreuve de la délégation algorithmique : le cas MiDAS

L’administration à l’épreuve de la délégation algorithmique : le cas MiDAS     Par Mariem El Abed     L’usage des algorithmes par les administrations publiques n’est pas nouveau. Nombre d’entre elles utilisent aujourd’hui différentes techniques issues de l’intelligence artificielle en vue d’optimiser l’efficacité de leurs services, notamment dans le cadre de la détection des…

Anniversaire DL4T

Vendredi 14 juin, l’équipe DL4T fêtait son premier anniversaire entourée de l’équipe de la présidence universitaire et facultaire, le premier Adjoint au Maire de la ville de Nice, nos partenaires entreprises et nos étudiants. L’occasion de remercier l’ensemble de ces équipes, qui ont rendu l’aventure possible, et de faire le bilan de l’année écoulée. Retrouvez…

La science des données numériques au service du contrôle fiscal français

Réflexions sur l’Algocratie   Par C. Lequesne Roth, dans A. Pariente (dir.), Les chiffres en finances publiques, Paris, éd. Mare & Martin, à paraître 2019. Publication des actes du colloque de l’Université d’été de la SFFP “Données et chiffres des Finances Publiques”, Poitiers, Juin 2019.   L’usage de la science des données au sein des administrations n’est pas…

La Deep Law, ou le défi d’une « analyse numérique du droit »

Doit-on penser autrement le droit dans l’économie numérique ?   Par Marina TELLER, dans les Mélanges en l’honneur du Professeur Alain Couret, à paraître, 2019. Extraits : La deep law ou le défi d’une « analyse numérique du droit » – Notre vocabulaire s’est enrichi d’un double barbarisme récurrent pour qualifier les deep tech : il s’agit de…